Excellente fin de saison chez les judokas

      Les bons résultats sportifs s’enchaînent chez les jeunes judokas du club de Délivrance. Deux judokas se sont déplacés à St-Quentin pour les interrégions minimes, ultime étape pour cette catégorie d’âge.
      Manon T’jampens, en – 52 kg, troisième au niveau départemental et régional, s’est, de nouveau, retrouvée sur le podium, validant ainsi une excellente saison. Après une compétition très longue, il lui a fallu batailler ferme pour l’emporter sur les meilleures combattantes de Picardie et de Champagne-Ardennes, s’inclinant de très peu en 1/2 finale devant une fille de la région que Manon avait battue au tour précédent. Avec une grande détermination, elle se remotiva pour gagner la troisième place. « C’est une belle performance car Manon ne pratique le judo que deux fois par semaine alors que certaines adversaires, issues de sections sportives, le font de façon quotidienne. En tant que père et entraîneur, je ne puis que savourer ces bons moments sportifs », déclarait éric T’jampens.
      Auparavant, en – 38 kg, Jean Coulon a terminé à une belle septième place. « Minime première année, Jean est champion du Nord de sa catégorie, mais, suite à une blessure, sa préparation a été compliquée, expliquait éric T’jampens. Il ne s’est quand même incliné que sur une faute d’inattention devant un adversaire qu’il bat régulièrement. C’est la loi du sport. »
      Jean est un grand espoir du club. Surclassé dans la catégorie cadets, il a terminé troisième aux championnats de France UNSS Excellence et premier par équipes. Il a aussi terminé premier d’un tournoi international à Frameries, en Belgique. « S’il continue à progresser, les résultats de haut niveau viendront naturellement. Jean est un bosseur. Il faut plutôt le freiner. Il transpire le judo. »
      « Pugnacité »
      Chez les benjamins, la bonne surprise est venue de Rémy Walle, adhérent depuis deux ans au Judo-club de Lomme. à Lallaing, il est monté sur le podium départemental en – 27 kg. Courageux et déterminé, ce jeune sportif, formé à Estaires, a pratiqué un judo d’attaque, et, bien qu’en première année, il a su tirer son épingle du jeu. Alan De Sousa, en – 30 kg, et Mohammed Assaghiri (- 55 kg) ont fini à la cinquième place, se qualifiant, comme Rémy, pour les régionaux.
      Accompagné de ses parents, Rémy a donc participé à la phase régionale, à Liévin. Il a gagné ses deux premiers combats mais s’est incliné en 1/2 finale. La déception passée, il a quand même réussi à se mobiliser pour prendre une belle et méritée troisième place. « Rémy faisait partie des plus légers de la catégorie et il a dû s’employer pour atteindre le dernier carré. C’est un bel exemple de pugnacité et un réel plaisir de l’entraîner, apprécie éric T’jampens. Il travaille, il est motivé et il a toujours le sourire. »
      Le président, Pierre Selleslagh, et les deux entraîneurs, Dominique Dieusaert et éric T’jampens, peuvent être fiers de leur club et du travail accompli auprès de ces jeunes sportifs.

La voix du nord :Cliquer ici

About the Author: Corentin Machtelinck