Deux cadets aux phases nationales cadets

Podium Rémy Ceyrat 2017

Rémy et Guillaume Ceyrat 21-10-17

Ludovic Lage Ceyrat 21/22-10-17

Samedi 21 octobre Guillaume Bucaille en – de 55kgs et Remy Walle en – de 46kgs, étaient conviés à la coupe nationale cadets à Ceyrat (Clermont Ferrant). Partis le veille avec leurs parents, ils furent rejoints le samedi matin par Pierre Selleslagh, le président, Valérie T’jampens , Guillaume Boulanger et Eric T’jampens. Malgré un départ un peu matinal (1h30mn !!!) la petite délégation lommoise était prête à vivre ce qui deviendra une excellente journée.

Guillaume malheureusement pour lui commença mal sa compétition en se faisant surprendre d’entrée et malgré une belle volonté n’arriva pas à gagner le 2éme. Eric « c’est déjà une belle performance d’en arriver là, actuellement il ne s’entraîne pas beaucoup, les études passant évidemment avant ».

« Rémy quant à lui a réussi une excellente compétition. Il gagna ses 4 premiers combats en produisant un judo simplement beau à voir. Maîtrise technique, volonté, sérénité furent au menu. Il a du parfois aller chercher les victoires mais fût rarement en danger. Malgré son jeune âge, il est cadet 1ére année, dans une catégorie réunissant les judokas nés en 2000/2001/2002, Rémy nous régala en utilisant une belle variété technique acquise au fil des années. Le travail et l’implication finissent heureusement toujours par payer » En finale, contre un adversaire difficile à manœuvrer, il s’inclina en ne réussissant pas à trouver la faille. C’est néanmoins une excellente journée pour lui, il concrétise son investissement depuis quelques années.

Le lendemain, Rémy participait au critérium national réservé aux cadets 1ére année. Il passa le 1er tour, maîtrisa son sujet au 2éme puis malheureusement perdit le 3éme à 15 secondes de la fin après avoir mené la majeure partie du combat. Eric : « c’est dommage de ce faire battre comme cela après avoir était devant tout le combat. C’est la dur réalité du judo. Il doit encore faire des progrès dans la gestion du combat, il ne faut parfois pas être trop généreux dans l’effort et laisser l’autre prendre des risques. Il y a eu peut être inconsciemment un petit relâchement après la belle performance de la veille. A ce niveau tous les détails comptent… »

D’autres lommois étaient sur le pont ce week end. Ludovic Lage était aussi à Ceyrat sur les 2 jours pour l’arbitrage et Corentin Machtelinck officiait à l’Open des Ch’tis à Condé sur l’escaut,

Le président Pierre Selleslagh et le comité peutvent être fiers de l’implication des judokas lommois !

About the Author: Eric T'Jampens